Vers une véritable démocratie

Rédigé par JMP Aucun commentaire
Classé dans : Souveraineté Mots clés : aucun

À cause de la psychopathie cynique de quelques-uns, de la foi aveugle de certains, de la croyance basée sur la tromperie de beaucoup et de la passivité des spectateurs de la majorité.
Quelle que soit la catégorie dans laquelle vous appartenez, vous serez responsable du sort de l'humanité.

La démocratie est un régime politique dans lequel les grandes décisions sont prises, sinon par le peuple, du moins dans l'intérêt du peuple et sous sont contrôle.

Constitution du 24 juin 1793. Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

Article 35. - Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

https://www.conseil-constitutionnel.fr/les-constitutions-dans-l-histoire/constitution-du-24-juin-1793 

Le système économique mondial est tenu et orienté que par quelques groupes. Derrières ces groupes au grand capital il y a toujours QUE quelques personnes. C’est une longue histoire dont le départ est le contrôle des monnaies par des personnes privées. À partir du moment où vous tenez la monnaie et que vous la contrôlez, vous tenez TOUTE la politique à travers les courants dans différents secteurs et cela sous couvert d’anonymat comme le sont les paradis fiscaux à la mode anglo-saxonne ; ceux qui tiennent ce système économique mondialiste sont mus par une idéologie messianique en vu de ce qu’ils appellent le chaos constructif c’est-à-dire une volonté de détruire le système antérieur pour reconstruire quelque chose de plus grand et plus pur dans leur propre intérêt. C’est le grand reset de K Schawb son paradis sur terre. "Ils" veulent que ce mouvement, cette organisation artificielle et sa monnaie mondiale artificielle s’impose.

Attali _ « Les élus n’ont plus de pouvoir et voici votre avenir » - Effrayant !

Les moyens d'une véritable démocratie

Dans la situation politique actuelle, tous les éléments sont parfaitement intégrés dans un cercle vicieux engendrant la disparition inéluctable du fait civilisationnel. La captation intégrale des richesses par quelques personnalités anonymes a permis à ces dernières de dominer le jeu économique, et de se rendre maîtres du jeu institutionnel ; cet accaparement a eu pour conséquence une « corruption » du phénomène politique et une disparition de la légitimité même du concept de « fait politique ».

tous ces enchaînements n’ont été rendu possibles que par l’aveuglement collectif consistant, pour les foules, à se laisser manipuler et entraîner dans un éternel jeu de dupe qui consiste, pour les détenteurs du pouvoir économique, à contrôler, via les partis politiques, le fait politique dans son intégralité ; au-delà des petites querelles apparentes, les acteurs politiques se dirigent tous, par des chemins différents, et avec un niveau de conscience différent, vers l’avènement d’un gouvernement mondial fonctionnant sur un modèle dans lequel les individus n’auront plus aucune prise sur les décisions qui organisent et gèrent leur vie, au niveau tant individuel que collectif. Nous assistons actuellement au triste spectacle de la disparition programmée des États (entendus au sens politique du terme) en raison de la soumission intégrale du « fait politique » au « fait économique ». cette soumission a deux aspects essentiels : le contrôle des monnaies par les principaux détenteurs de capitaux, et l’anonymat des capitaux.

Ces deux phénomènes génèrent à leur tour une incroyable autant que discrète concentration des capitaux, le contrôle des flux économiques (qui ont débouchés sur le vaste mouvement de libre-échange sous le joug duquel le monde entier ploie), le détournement de la notion d’État, et enfin l’asservissement définitif de ces derniers aux multinationales.

Les peuples sont les grands « perdants » de ce petit jeu d’ingénierie politique et institutionnel ; la grande majorité des administrés » économiques ont ainsi pour vocation ultime de servir d’esclaves aux principaux détenteurs du pouvoir économique, lesquels sont en train d’instituer de nouvelles « règles du jeu ». Ainsi, l’asservissement factuel par la dette est en cours de discrète mutation vers un asservissement juridique assumé (1). Les français sont victimes d’une double trahison, trahison de leur gouvernement – le « fait politique » étant devenu aujourd’hui une simple émanation de « fait économique » - et de leurs « intellectuels », les détenteurs de la puissance économique ayant organisés un système de pensée économique et juridique, chargé d’accompagner et de justifier leur prise de pouvoir politique.

Dans ces conditions on ne peut que voir d’un œil inquiet le vaste mouvement appelé « transhumanisme » (en bonne voie de réalisation). L’avènement d’un homme augmenté disponible aux dominants économiques et financiers qui ont accaparé le pouvoir laisse présager un funeste « destin » au reste de l’espèce humaine, celui de servir de « pièces de rechange » vivantes*. C’est ce que laisse présager la brevetabilité du vivant ainsi que le marché, actuellement prospère, des parties et produits du corps humain.

Seule une réforme simultanée de l’organisation institutionnelle, juridique et monétaire pourra venir à bout du processus d’autodestruction civilisationnel en cours de réalisation (ou plutôt en cours d’aboutissement). Les pays occidentaux, qui ont menés la danse de l’asservissement mondial des peuples doivent, les premiers, prendre conscience de l’extrême vacuité civilisationnelle que leur veulerie collective laisse aux générations suivantes. Ces générations deviennent d’ailleurs, par la puissance mécanique des causes et des effets, de moins en moins nombreuses ; leur avenir étant, à moyen terme, la disparition pure et simple*. L’homme en occident, se trouve aujourd’hui face à un dilemme déterminant : choisira t-il de lutter pour défendre son droit d’exister ou préfèrera-t-il mettre la tête dans le sable et continuer d’ignorer le sort que lui réservent les actuels détenteurs du pouvoir économique et financier ? Car nous sommes aujourd’hui rendus à l’un des rares moments de l’histoire qui nous met, collectivement, face à la lutte ultime : celle du bien contre le mal.

Écrits de 2017 en conclusion du livre de Valérie Bugault et Jean Rémy : "Du nouvel esprit des lois et de la monnaie" Édition Sigest. Page 185 et suivantes.

Valérie Bugault : Docteur en droit et analyste de géopolitique juridique. Ses travaux, articles et vidéos sont en accès libre depuis plus de 10 ans pour informer et réinformer la population sur des sujets d’intérêt général. https://valeriebugault.fr/
Jean Rémy : ancien banquier international, spécialiste des systèmes d'information bancaire.

(1) Concernant l’asservissement, il est question en France, « dans le plus grand secret » d’établir deux langues différentes : une langue pour les esclaves, qui ne leur permettra ni de comprendre leur environnement ni de raisonner, et une langue efficace pour les maîtres : https://www.youtube.com/watch?v=1sCCdXrEe7U (écouter à partir de la 20ème minute).

(2) A titre d’illustration : « quelques heures avant sa disparition, Robert Boulin avait sorti du coffre de son ministère des dossiers brûlants, démontrant la collusion entre la politique et la haute finance en France. Empêcher Boulin de parler, c’était pérenniser la manne organisée au profit de responsables de plusieurs partis politiques français... »
https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-politique/20131221.RUE0958/1-affaire-boulin-le-secret-de-jeunesse-de-claude-gueant.html

(3) https://lesakerfrancophone.fr/les-colonnes-infernales-de-la-defaite-civilisationnelle

https://lesakerfrancophone.fr/de-la-civilisation-europeenne-de-la-mesure-plaidoyer-pour-un-retour-du-concept-deconomie-politique

(4) Philippe Boursier de Carbon « Les perspectives de croissance au XXIème siècle dans un contexte d’implosion démographique ».

Les règles du jeu #1 - Les fondamentaux
Émission réalisé par EMA KRUSI et Produite par PASCAL PROD'
Ema Krusi et Valérie BUgault reviennent sur quelques fondamentaux INDISPENSABLES et pourtant mal maîtrisées ou peu connus : Le DROIT, la MONNAIE, les ÉLECTIONS, Le PARLEMENTARISME REPRÉSENTATIF, La SÉPARATIONS DES POUVOIRS ...

D'autres vidéos : https://odysee.com/@valeriebugault:c

Les commentaires sont fermés.