Un monde qui nous RASSEMBLE

Rédigé par JMP Aucun commentaire
Classé dans : Souveraineté Mots clés : aucun

L’éveil d’un peuple: Un monde qui nous ressemble, qui nous RASSEMBLE !

Les rêves de liberté nous n'y pensions pas où ils étaient moindres dans les années 90, même si nos questionnements sur la démocratie étaient nombreux. En 2021 bien mûr, les doutes, les questionnements ne cessent de grandir et nos rêves ou ce que l'on croyait comme étant acquis ne cessent de fondre comme neige au soleil sous le joug d'une dictature toujours plus prégnante et contre nature. Le conditionnement paresseux et la peur ont anéanti petit à petit nos rêves mais aussi nos droits les plus fondamentaux, blessant notre âme, alourdissant nos existences... à mourir,  jusqu'à ce que la Vie renaisse en chacun de nous et se manifeste encore comme toujours. La force et le courage d'agir s'imposent et arrivent, perçant la nuit dans la légèreté d'un nouveau printemps qui nous RASSEMBLE et nous libère.

Ce que la chenille appelle la mort, le papillon l'appelle renaissance. Richard Bach

ActuQc : https://www.youtube.com/channel/UCoKvJjy0Ov1FntxpV8U7sTg

Que peut-il nous arriver de pire si ce n’est de devenir encore plus esclaves et soumis que ce que nous le sommes déjà (pour certains) aujourd’hui ? Eh bien ce serait la perte de notre capacité à penser par nous-même de manière autonome.

L’étape du MASQUE nécessairement prévue par le gouvernement profond globaliste, est le symbole premier annonçant le grand reset mis en place par la caste des mondialistes de " Davos" avec comme éléments fondateurs une mise à plat de la société, l’effondrement économique et monétaire, la disparition des État nations, le revenu universel, la perte de la propriété privée, le contrôle total des populations. Et le masque est la marque que cela a commencé… et se poursuit vers une société à la mode du « meilleur des mondes » de Aldous Huxley avec un État mondial parfaitement hiérarchisé, où la culture in vitro des fœtus aura engendré les règnes des « Alphas » comme élite dirigeante. Avec des castes inférieures conditionnées, zombifiées, transhumanisées pour se satisfaire pleinement de leur sort. K Schwab l'explique en ces mots : "vous n'aurez rien et vous serez heureux"… un monde où les derniers humains « sauvages » seront cantonnés dans des réserves. Enlevons ces masques et affirmons ENSEMBLE notre naturelle souveraineté.

Les commentaires sont fermés.